Carnet de lecteur (s)

11 billets

Aucun abonné

Billet

blog-post-featured-image

Portrait du philosophe Byung-Chul Han

Découverte du philosophe allemand d’origine sud -coréenne Byung-Chul Han Byung-Chul Han est un philosophe trop méconnu en France. Il a reçu le prix Bristol des Lumières en 2015.

Philosophe allemand, il quitte la Corée à 22 ans pour venir étudier la métallurgie en Allemagne. Il étudiera en fait la littérature allemande, la philosophie et la théologie. Docteur en philosophie avec une thèse sur Heidegger à l’université de Fribourg, il enseigne désormais la philosophie à Berlin.

Sa pensée subversive décrypte notre société d’hyper-communication, de performance absolue et de consommation.

Le numérique a infiltré tous les aspects de notre vie, du travail aux loisirs jusqu’ à notre vie privée. Il parle de « féodalisme digital » qui éloigne les hommes des uns des autres. Un ordre social qui fait naître un nouveau type d’Homme. Il constate qu’à partir du moment où le loisir est devenu un marché, il a été récupéré par la logique de performance et de travail. Chaque moment de notre vie doit « être rentabilisée »et «  consommée ».

En conséquence, le divertissement est perverti.

 

Par ailleurs, Byung-Chul Han attire l’attention sur les effets délétères de la pandémie de Covid 19 sur notre société.  Il évoque une pandémie de la fatigue qui n’a fait que révéler un peu plus une humanité trop narcissique et coupée de l’extérieur. Rivés sur les écrans, en quête permanente de performance et d’autosatisfaction, nous finissons par nous épuiser.

 

Quelques titres pour découvrir ce philosophe :

-Le parfum du temps, essai philosophique sur l’art de s’attarder Circé 2016

-La société de transparence PUF 2017

-L’expulsion de l’Autre PUF 2020





Écrit par Cécile POUGNAND

Description du blog

Ce blog ne contient pas de description et l'auteur n'a rien écrit a son sujet.