Carnet de lecteur (s)

24 billets

1 abonné

Billet

blog-post-featured-image

Echanges de lecture du 17 décembre





Les flammes de pierre
de Jean-Christophe Rufin Gallimard 2021

 

De très belles descriptions du massif du Mont -Blanc.

 

"Rémy et Laure partageaient le sommet de Croisse-Baulet et, si modeste qu'il fût, il faisait pour eux de cet instant un moment inoubliable. Rémy connaissait trop la force de cette communion pour y mêler les gestes minuscules de l'amour. Il sentait que son désir était partagé, que cette émotion avait la valeur d'une étreinte et que Laure, pas plus que lui, ne pourrait l'oublier. Tout devait garder son ampleur, sa grâce. Les petites effusions, les maladroites caresses humaines, dans ces décors de lumière, d'espace et de vent, sont dérisoires et même insupportables. Il fallait laisser l'esprit se mouvoir sans contraintes. Le regard était suffisant pour exprimer l'émoi et celui de Laure parlait sans ambiguïté. Ils retirèrent les peaux de phoque des skis, réglèrent les fixations pour la descente et raccourcirent les bâtons. Puis, sans se hâter, l'esprit plein d'un moment qu'il était inutile de faire durer tant il était saturé d'infini, ils s'élancèrent dans la pente". Bertrand Pazos donne vie avec talent à ce récit sauvage et captivant, histoire sensible d'un amour moderne sur fond de neiges éternelles.




Madame Hayat de Ahmet Atlan Actes Sud 2021

 

Prix Femina étranger 2021

Ahmet Atlan est l’un des plus grands écrivains turcs. Poursuivi en juillet 2016, il est emprisonné. Cette histoire d’amour et de désillusions va être écrite en détention. L’écriture est magnifique.

Fasil est un jeune étudiant boursier qui part faire ses études de lettres à Istanbul.  Il y découvre la pauvreté, lui qui est issu d’une famille aisée. Il vit dans une modeste pension et fait de la figuration dans une émission de télévision.

Il tombe éperdument amoureux de Madame Hayat, une très belle femme de 50 ans rayonnante et solaire.

Ce roman est une véritable éducation sentimentale, sociale et politique. De nombreuses réflexions sur la littérature et l’écriture émaillent le texte.

 

 

Désir pour Désir de Mathias Enard Actes Sud 2018

 

Venise, 1750. Dans les rues effervescentes du Carnaval, se croisent poètes, peintres, graveurs et musiciens. Au fil des pages, devenant elle-même une oeuvre d'art trop grande pour être contenue, la Sérénissime se déploie, se dévoile, cruelle, un peu sorcière, à la mesure des rencontres artistiques, des parties de cartes et des jeux de masques. Et tisse dans ses rues brumeuses une grande histoire d'amour et de chagrin.

Le lecteur retrouve avec plaisir l’écriture de Mathias Enard. Un petit livre très sensoriel.

 

 

Celle qui brûle de Paula Hawkins Sonatine 2021

Un bon polar distrayant pour ceux qui ont aimé La Fille du train.

"Qu'est ce qui ne va pas chez toi ? " Laura a passé sa vie à être jugée. On dit qu'elle est difficile, solitaire, peut-être même dangereuse. Miriam sait bien que voir Laura quitter une scène de crime, tachée de sang, ne fait pas d'elle une tueuse. L'amère expérience lui a appris qu'il est trop facile d'être au mauvais endroit au mauvais moment. Carla est sous le choc du meurtre de son neveu. Elle ne fait confiance à personne : les gens bien sont capables de choses terribles. Mais jusqu'où ira-t-elle pour trouver la paix ? Innocent ou coupable, tout le monde est abimé. Certains suffisamment pour tuer.

 

Magellan. L'homme et son exploit de Stefan Zweig

 

Une nouvelle traduction pour ce chef d’œuvre

 

Le 20 septembre 1519, Magellan entreprenait depuis Séville le premier grand voyage autour du monde. Ce 500e anniversaire est l'occasion de découvrir l'une des meilleures biographies consacrées à ce navigateur légendaire, celle de Stefan Zweig. La seule traduction de ce récit datait de près de soixante ans. Une nouvelle version s'imposait, plus proche du texte original. Elle a été confiée à Françoise Wuilmart, traductrice de renom et spécialiste du grand écrivain autrichien, qui procède à une véritable redécouverte de l'oeuvre. L'art du romancier se déploie pleinement dans cette odyssée biographique. Zweig nous plonge dans une aventure sans pareille, au coeur des affrontements, rivalités et mutineries qui ont émaillé cette traversée encore jalonnée d'autres épreuves - froid polaire, tempêtes, faim et maladies. Mais rien n'est venu à bout de la détermination du Portugais qui avait convaincu le roi d'Espagne Charles Quint de soutenir ce projet fou : prouver qu'"il existe un passage conduisant de l'océan Atlantique à l'océan Indien" : "Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai : je ferai le tour de la Terre en allant de l'est à l'ouest ! " C'était sans compter l'océan Pacifique, dont les Européens ignoraient encore l'existence. L'expédition se terminera trois ans plus tard, sur un rafiot ne comptant plus qu'une vingtaine d'hommes sur les 265 embarqués à Séville, et sans Magellan lui-même, tué lors d'un combat avec des indigènes sur une île des Philippines. Mais elle a abouti, en ouvrant la route des Epices, à une découverte considérable pour l'histoire de l'humanité. Cette aventure est aussi celle d'un destin entraîné par une volonté sans mesure. Un de ces exploits qui illustrent pour Zweig la conscience créatrice des hommes, prouvant qu'"une idée animée par le génie et portée par la passion est plus forte que tous les éléments réunis" et sert le progrès de la connaissance et le besoin humain de dépassement de soi.

 

 

Monsieur Origami de Jean- Marc Ceci Gallimard 2021

 

A l'âge de vingt ans, le jeune Kurogiku tombe amoureux d'une femme qu'il n'a fait qu'entrevoir et quitte le Japon pour la retrouver. Arrivé en Toscane, il s'installe dans une usine isolée où il mènera quarante ans durant une vie d'ermite, adonné à l'art du "washi", papier artisanal japonais, dans lequel il plie des origamis. Un jour, un jeune horloger arrive chez Monsieur Origami. Il a le projet de fabriquer une montre complexe avec toutes les mesures du temps disponibles. Son arrivé bouscule l'apparente tranquillité de Monsieur Origami et le confronte à son passé. Ce texte, entièrement dépouillé, allie profondeur et légèreté, philosophie et silence. D'une précision documentaire, historique et technique parfaite, ce roman a l'intensité d'un conte, la pureté d'une eau vive, la beauté d'un origami.

 

La valse des tulipes d’Ibon MARTIN Actes sud noir 2021

Très bon thriller

 

Bienvenue dans l'estuaire d'Urdaibai, poumon de la Biscaye, un espace naturel d'une beauté stupéfiante qui s'étend des marécages de Gernika aux falaises déchiquetées de la mer Cantabrique. Ce paradis, qui vit au rythme des marées, voit soudain sa tranquillité mise à mal par le meurtre de plusieurs femmes, toutes âgées d'une cinquantaine d'années. Ane, une jeune inspectrice de Bilbao, férue de rock, de surf et de mythologie celte, est aux commandes d'une nouvelle unité d'élite chargée de résoudre l'affaire avant que la presse ne fasse souffler un vent de panique sur toute la région. L'enquête ne tarde pas à révéler que les victimes ont en commun une tulipe rouge sur le corps et une année blanche dans leur CV. En 1979, quittant alors l'adolescence, elles seraient toutes allées passer une année à Lourdes, "missionnées" par un couvent de Gernika. Dans quel but ? Ce page-turner s'appuie sur une histoire terriblement addictive et une foule de personnages merveilleusement incarnés. Mais il captive tout autant par son atmosphère : villages austères, maisons de granit, processions fiévreuses, écho lancinant de la pluie, relents de salpêtre, ballets de goélands dans le sillage des chalutiers qui rentrent au port... Tout autour, les ténèbres franquistes, telle une plaie toujours à vif, baignent cette nature sauvage peuplée d'hommes rudes et de multiples secrets.

 

 

 

Les enfants de la Volga de Gouzel IAKHINA Les éditions Noir sur Blanc 2021

Nommé au Prix Médicis étranger

Nous sommes dans la région de la Volga, dans les premières années de l'URSS, en 1920-1930. Jakob Bach est un Allemand de la Volga : il fait partie des descendants des Allemands venus s'installer en Russie au XVIIIe siècle. Bach est maître d'école dans le village de Gnadenthal, une colonie située sur les rives du fleuve. Un mystérieux message l'invite à donner des cours à Klara, une jeune fille vivant seule avec son père sur l'autre rive de la Volga. Bach et Klara tombent amoureux, et après le départ du père, ils s'installent ensemble dans la ferme isolée, vivant au rythme de la nature. Un jour, des intrus s'introduisent dans la ferme et violent Klara. Celle-ci mourra en couches neuf mois plus tard, laissant Bach seul avec la petite fille, Anntche. Après la mort de Klara, Bach s'éloigne du monde et perd l'usage de la parole. Tout en élevant l'enfant, il écrit des contes, qui de manière étrange et parfois tragique s'incarnent dans la réalité à Gnadenthal. Un autre enfant fait alors son apparition à la ferme : Vasska, un orphelin vagabond qui bouleversera la vie d'Anntche et Bach...

Intéressant mais beaucoup de longueurs.

 

Le chat, le Général et la Corneille de Nini Haratischwili Belfond 2021

 

Le Chat, le Général et la Corneille débute par une nuit de décembre 1994, durant la première guerre de Tchétchénie. Un récit de violence, passion et culpabilité inextricablement lié à l'histoire de l'Europe contemporaine. Dans la lignée de La Fabrique des salauds, une puissante fresque menée tambour battant par Nino Haratischwili, la nouvelle sensation des lettres allemandes ! Décembre 1994, une troupe des forces armées de la Fédération de Russie est cantonnée dans un petit village musulman du Caucase pour réprimer les séparatistes tchétchènes. Parmi les soldats se trouve Malisch, jeune homme épris de littérature, qui s'est enrôlé par désespoir amoureux. Très vite, il fait la connaissance de Nura, une adolescente du village dont la beauté et la fierté le fascinent. Mais la jeune fille ne tarde pas à être arrêtée par d'autres soldats, pour un motif fallacieux. Malisch se retrouve alors témoin, et peut-être même complice, des violences commises par ses camarades.

 

Construction très originale mais beaucoup de longueurs.

 

 

 

 

 

Avant que le monde ne se ferme d’Alain MASCARO Autrement 2021

Anton Torvath est tzigane et dresseur de chevaux. Né au coeur de la steppe kirghize peu après la Première Guerre mondiale, il grandit au sein d'un cirque, entouré d'un clan bigarré de jongleurs, de trapézistes et de dompteurs. Ce "fils du vent" va traverser la première moitié du "siècle des génocides" , devenant à la fois témoin de la folie des hommes et mémoire d'un peuple sans mémoire. Accompagné de Jag, l'homme au violon, de Simon, le médecin philosophe, ou de la mystérieuse Yadia, ex-officier de l'Armée rouge, Anton va voyager dans une Europe où le bruit des bottes écrase tout. Sauf le souffle du vent. A la fois épopée et récit intime, Avant que le monde ne se ferme est un premier roman à l'écriture ample et poétique. Alain Mascaro s'empare du folklore et de la sagesse tziganes comme pour mieux mettre à nu la barbarie du monde.

 

 

 

La danse de l’eau de Ta – nhisi Coats Fayard 2021

 

Récit de l’esclavage en Virginie.

Le jeune Hiram Walker est né dans les fers. Le jour où sa mère a été vendue, Hiram s'est vu voler les souvenirs qu'il avait d'elle. Tout ce qui lui est resté, c'est un pouvoir mystérieux que sa mère lui a laissé en héritage. Des années plus tard, quand Hiram manque se noyer dans une rivière, c'est ce même pouvoir qui lui sauve la vie. Après avoir frôlé la mort, il décide de s'enfuir, loin du seul monde qu'il ait jamais connu. Ainsi débute un périple plein de surprises, qui va entraîner Hiram depuis la splendeur décadente des _ ères plantations de Virginie jusqu'aux bastions d'une guérilla acharnée au coeur des grands espaces américains, du cercueil esclavagiste du Sud profond aux mouvements dangereusement idéalistes du Nord. Alors même qu'il s'enrôle dans la guerre clandestine qui oppose les maîtres aux esclaves, Hiram demeure plus que jamais déterminé à sauver la famille qu'il a laissée derrière lui.

C’est un premier roman.

 

 

Berlin Requiem de Xavier – Marie Bonnot Plon 2021

 

 

Berlin, 1932. Wilhelm Furtwängler est l'un des plus grands chefs d'orchestre allemands. Il dirige l'orchestre philarmonique de Berlin et éblouit son public par son génie virtuose. 1934. Hitler est chancelier et détient tous les pouvoirs, c'est le début des années noires. Le nazisme s'impose et dépossède les artistes de leur art. Les juifs sont exclus de l'orchestre et contraints de s'exiler. La culture devient politique. La musique devient un véritable instrument de propagande. Continuer d'exercer son art mais en se soumettant au régime du III Reich ou fuir l'Allemagne ? Pour Furtwängler, ce choix n'a pas de raison d'être. Mais l'art est-il véritablement au-dessus de la politique ? 

 

La partie historique de ce roman est particulièrement intéressante.

 

 

Furies de Julie Ruocco  Actes sud 2021

Les destins d'une jeune archéologue, dévoyée en trafiquante d'antiquités, et d'un pompier syrien, devenu fossoyeur, se heurtent à l'expérience de la guerre. Entre ce qu'elle déterre et ce qu'il ensevelit, il y a l'histoire d'un peuple qui se lève et qui a cru dans sa révolution. Variation contemporaine des "Oresties" , un premier roman au verbe poétique et puissant, qui aborde avec intelligence les désenchantements de l'histoire et "le courage des renaissances" . Un hommage salutaire aux femmes qui ont fait les révolutions arabes.

Un très beau livre.

 

 

La nuit des orateurs de Hédi Kaddour Gallimard 2021

« Que peut-on dire, que peut-on faire sous la tyrannie ? Il est sénateur et avocat, il s’appelle Publius Cornelius, il a pour surnom Tacite. Autour de lui les gens tombent. Il n’est pas encore écrivain mais seule la littérature pourrait être à la hauteur des événements qu’il traverse. Sa femme, Lucretia, décide de se rendre au palais impérial pour plaider la clémence auprès d’un souverain qui tue comme on éternue. La scène est à Rome, au premier siècle, sous le règne de Domitien. »

La politique de Domitien à Rome est très centralisatrice, il se comporte en despote. Il est très soutenu par le peuple et l’armée. Sa politique est dénoncée par le Sénat et par les philosophes comme Epictète, ce dernier sera exclu de Rome.

Un roman passionnant sur les rapports entre le Sénat et la République. Des descriptions époustouflantes de la vie à Rome.

 

 

Le fils de l’homme de Jean -Baptiste Del Amo Gallimard 2021

Après plusieurs années d'absence, un homme resurgit dans la vie de sa compagne et de leur jeune fils. Il les entraîne aux Roches, une vieille maison isolée dans la montagne où lui-même a grandi auprès d'un patriarche impitoyable. Entourés par une nature sauvage, la mère et le fils voient le père étendre son emprise sur eux et édicter les lois mystérieuses de leur nouvelle existence. Hanté par son passé, rongé par la jalousie, l'homme sombre lentement dans la folie. Bientôt, tout retour semble impossible. Après Règne animal, Jean-Baptiste Del Amo continue d'explorer le thème de la transmission de la violence d'une génération à une autre et de l'éternelle tragédie qui se noue entre les pères et les fils.

 

 

La chasse de Bernard Minier XO Editions 2021

Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains. Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l’Ariège…

Un très bon thriller avec pour toile de fond des problèmes de société très actuels.


 

Corps et âmes Nicolas Zeller Tallandier 2021

« Je suis médecin. Et je suis aussi militaire. Ne me demandez pas si je suis plus médecin ou plus militaire : ces deux états sont indissociables chez moi. Je suis médecin militaire. J’ai accompagné des soldats en opération à maintes reprises. J’ai vécu des situations de stress, parfois intenses, qui m’ont confronté, moi aussi, à de nombreuses questions personnelles. J’ai parfois, et je l’avoue sans honte, douté dans certaines situations complexes où tous les repères semblent s’effondrer. “Qu’est-ce que je fais ici ?”, “Quel est le sens de mon engagement ?”, “Et si je meurs demain ?”, “Et ma famille ?” »

Qu’est-ce qui pousse les jeunes soldats à risquer leur vie en s’enrôlant dans les forces armées françaises ?

Un témoignage très précieux dans le contexte des conflits actuels.  Le Colonel Nicolas Zeller analyse le choix d’être soldat, l’impact psychologique de la violence et la mort omniprésente.

« Face à la possibilité de la mort, une seule armure protège le soldat de ses propres doutes, la “profondeur de l’âme”.

Écrit par Cécile POUGNAND

Description du blog

Ce blog ne contient pas de description et l'auteur n'a rien écrit a son sujet.